Le taux directeur

le-taux-directeur.jpg
le-taux-directeur1.jpg

On définit le taux directeur comme le taux d’intérêt du jour. Ce barème est souvent établi par l’instance financière la plus importante d’un pays ou d’un Etat, à savoir, sa banque centrale. Par cette action, la Banque centrale en question peut se permettre de gérer et de régler l’activité économique régnant sur le pays.

Le taux directeur de nos jours

A ce jour, on connait trois sortes de taux directeur qui peuvent évoluer selon le pays où l’on le trouve. Il y a le taux de la facilité de dépôt, le taux refis, et le taux d’escompte utilisé sur un marché monétaire. A titre d’information, celui émis par la Banque Centrale Européenne est la base minimum en la matière. En quelque sorte, ce principe est le dispositif primordial de l’instance monétaire européenne. La Banque Centrale Européenne s’en sert en effet pour maintenir une influence permanente sur les transactions qui s’effectuent dans la zone Euro mais aussi sur le niveau mondial. De plus, le taux directeur est très utilisé par la Banque Centrale Européenne pour divers opérations. Elle s’en sert surtout en matière de refinancement. Outre cela, le tau directeur est le paramètre de référence du cout de crédit dans la zone Euro.

finance-city-taux-directeur.jpg

Une banque décide pour les autres banques

Sur ce, les taux d’intérêts existant dans chaque banque du monde est calculé en fonction du cours de la Banque Centrale Européenne. Chaque institution financière voulant se réapprovisionner financièrement est donc tenue de verser le surplus à cette dernière. Cette action s’établit à partir de la banque centrale du pays concerné. En principe, le taux directeur est la condition de recharge de chaque banque. L’importance de leurs actions dépendra de la valeur dudit taux. En ce sens, Il est nécessaire de toujours se mettre à jour là-dessus pour pouvoir profiter au maximum des avantages que l’on pourra en tirer.